image. jpg


S'indigner c'est bien ! S'impliquer c'est mieux !

Dans cette page le "nous" désigne l'auteur et le "vous" les étudiants du "Printemps érable" et tous ceux qui veulent comme eux instaurer la démocratie directe, la seule et unique démocratie possible.

L’arrogance du pouvoir n’aura eu comme effet que de renforcer notre confiance en nous-mêmes. Les solidarités tissées au travers des nuages de gaz ne se délieront pas de sitôt. Les mains tendues ne se lâcheront pas. Et nous marcherons encore, pendant des années s’il le faut et bien au-delà de cette grève, afin qu’un jour le peuple du Québec reprenne aux affairistes et à l’argent les rênes de ce pays. Le Devoir

On vous attendait, vous n'avez pas oublié, nous non plus ! Merci.

Mars 2013, vous êtes de nouveau dans la rue, c'est très bien mais cela ne suffit pas. Nous ne sommes pas les seuls à rêver de démocratie directe et son émergence quelque part est prochaine.
On sait pourquoi mais on ne sait pas encore où. Pourquoi pas au Québec ?
La démocratie directe est tellement à l'ordre du jour qu'elle suscite des tonnes et des tonnes de littérature sur le sujet.
Il est évident qu'avec Internet et les moyens de communication actuels la démocratie directe n'est plus une utopie. Cependant on ne trouve nulle part la manière de passer de la démocratie représentative à la démocratie directe.
Pour nous il n'y en a qu'une seule : La démocratie !

Comment passer de la démocratie représentative à la démocratie directe

C'est la Cyberdémocratie qui permettra qu’un jour le peuple du Québec reprenne aux affairistes et à l’argent les rênes de ce pays

La Cyberdémocratie et la marche à pied comme vous le dites si bien : Et nous marcherons encore, pendant des années s’il le faut. Nous verrons plus bas ce que la marche vient faire ici

Réalités

  1. On ne peut être élu sans une once de démagogie, c'est un fait avéré. Le candidat n'a donc aucune honnêteté intellectuelle (ne rien dire de faux, mais oser dire ce qui est vrai) le citoyen vote pour le candidat en connaissance de cause et n'en a donc pas davantage.

  2. C'est sur cette pseudo-vérité ou pseudo-mensonge que sont bâties toutes les démocraties actuelles et nous y sommes tellement habitués que si d'aventure l'honnête homme se présentait aux élections on ne le reconnaîtrait même pas.

  3. Ce n'est pas une once de démagogie qu'on reçoit à chaque élection mais de pleins wagons ! Or la démagogie a créé et creuse sans fin la dette. La preuve : ce sont les pays sous dictatures qui sont le moins endettés. Voyez la liste.

  4. Chaque campagne électorale ramène le problème du financement des partis pourtant régi par une loi. Cette loi sans cesse modifiée dans un souci d'équité et de transparence ne contente personne.
    Quoi qu'il en soit les élections de 2012 ont coûté aux contribuables environ $78 millions

  5. L'ennemi numéro 1 de la démocratie, ici ou ailleurs, c'est : l'élu, parce qu'il a du pouvoir
    Les élus ne sont pas tous corrompus (peut-être) mais tous corruptibles.

  6. En démocratie représentative le gouvernement peut créer des lois sans consulter les citoyens !

  7. << On ne change pas le monde en faisant du camping sur les places publiques >>(auteur inconnu)

Le but de la démocratie directe est de donner le pouvoir au peuple donc de supprimer le gouvernement actuel ou tout autre qui remplacerait celui-ci.

Cela nous débarrassera une fois pour toutes de la démagogie (1,2 et 3 de la liste ci-dessus)

des élections(4)et de l'inchiffrable entretien d'un gouvernement quel qu'il soit.

des femmes et hommes de pouvoir et de l'inévitable corruption qui en découle(5)

Le peuple deviendra enfin le seul et unique législateur ! (6)

Rien ne changera si l'on ne passe pas à l'action. S'indigner c'est bien ! S'impliquer c'est mieux !(7)

En fait il ne s'agit que de remplacer les 125 élus rémunérés, par le reste du peuple, bénévole.

Pour ce faire il faut créer une entité et lui donner un nom. Pour ce dernier et pour faciliter ce qui suit nous avons arbitrairement choisi : "Vox populi" (VP). Vous débattrez du nom véritable, bien entendu.

Vous enregistrerez comme il se doit cette entité chez le Directeur général des élections du Québec..
Ce dernier inscrira probablement cette entité en tant que parti, mais l'essentiel est qu'elle soit sur les bulletins de vote et que tout le monde puisse voter pour elle.

Ce nom "Vox populi" (VP) sera le nom du Grand Forum Politique Québécois (GFPQ) que Vous allez construire, pour entrer en Cyberdémocratie.

GFPQ n'est pas un forum comme les autres. C'est un forum avec du pouvoir. Le pouvoir de l'expression populaire. Cette même expression populaire qui, réduite à un vote tous les quatre ou cinq ans, légitime le pouvoir des élus.

GFPQ offre aux personnes qui déplorent de ne pouvoir agir dans la construction de leur propre société l'opportunité de le faire 24h par jour 365 jours par an ! Le débat démocratique permanent ! La transparence d'un projet global, élaboré secteur par secteur, point par point, au vu et au su de tout le monde.

Pour participer à cette construction, il suffit : d'être de nationalité canadienne, de détenir le droit de vote au Québec et de s'inscrire au forum.

Que chaque personne comprenne bien qu'elle n'a rien à espérer pour elle-même, de sa participation. Rien. Ce qu'elle trouvera par contre sur le forum, c'est la possibilité de s'exprimer librement sur tous les projets en cours d'élaboration, de les juger, les amender, en voter l'acceptation ou le refus, en lancer d'autres etc.. En bref, elle pourra être une participante aussi active qu'elle le voudra, qui travaillera pour son pays, tout ça bénévolement, généreusement, mais Vous au moins vous le savez déjà !

Jusqu'ici VP est un forum comme les autres. Il pourrait même être le forum d'un parti politique. Imaginez un de nos trois principaux partis avec un pareil forum ! En lieu et place de l'éternel, démagogique et circonstanciel programme, hâtivement préparé la veille des élections, un programme élaboré par le peuple lui-même ! Un vrai pique-nique ! La victoire assurée ! Alors pourquoi n'en ont-ils pas ? La question est posée !

Voilà où intervient le pouvoir de VP :

  1. VP est une entité humaine aux huit millions de visages.
  2. VP participe aux prochaines élections et sollicite le vote du peuple québécois.
  3. VP arrive en tête dans les 125 circonscriptions
  4. La Démocratie directe est proclamée. Il n'y a plus d'élus

Rappelons ici que le propos de cette page est de passer en douceur de la démocratie représentative à la démocratie directe et donc d'éliminer les élus.

GFPQ, dans sa forme la plus élaborée, sera donc un site avec un forum pour chaque exigence de la vie d'une nation. Les débats auront lieu sensiblement comme dans l'actuel gouvernement mais seulement par contributions écrites et évidemment sans la contrainte du temps. Le citoyen (inscrit) écrit tranquillement sa contribution chez lui à l'heure qui lui convient le jour ou la nuit.

On entrevoit aisément la complexité d'un tel site lorsque des milliers de personnes débattront sur des dizaines de forums différents. Nous n'en sommes pas encore là, mais toute entreprise ayant un début, il faut créer ce site au plus vite, ne serait-ce que pour y inscrire les personnes qui débattront de ce qui nous occupe pour le moment : l'impérieuse nécessité est de se débarrasser des élus, car tant qu'un lobbyiste quelconque au Québec (et ailleurs partout dans le monde) pourra chuchoter à l'oreille d'une personne de pouvoir, une enveloppe brune à la main, nous serons tous faits comme des rats.

Il est urgent de récupérer notre sol et notre sous-sol avant qu'il ne soit trop tard. Deux "évangélistes" de pouvoir prêchent présentement la dilapidation immédiate du gaz de schiste et du pétrole en évoquant hypocritement les générations futures !
Le patrimoine des générations futures est certainement plus en sécurité là où il est !

Nous n'accorderions pas grand crédit à un tel site (GFPQ) sans le Printemps érable. Nous sommes même absolument sûrs que cette page n'existerait pas sans lui. Aussi voilà comme nous voyons les choses : il faut que la notion de démocratie directe s'inscrive dans l'air du temps, qu'elle marque tous les esprits, qu'elle s'étende à toutes les organisations humaines : villes, villages, institutions, entreprises... etc.
Et pour, cela rien de tel que Vos défilés dans les rues pancartes à l'appui; vous pourriez même en profiter pour inscrire au porte-à-porte les citoyens au GFPQ.
Il est même probable qu'avec vos patentes électroniques vous puissiez, directement du seuil de la porte, inscrire les noms et adresses dans la BDD du site !

Ainsi les élections municipales auront lieu le 3 novembre 2013 pour les 1112 municipalités du Québec. L'occasion pour elles de se débarrasser en douceur de leur conseil municipal. Il faut, là aussi, créer une entité pour laquelle voter, qui représente tous les habitants de la municipalité, et lui donner un nom suivi du nom de la municipalité. Ex : VP Chambly.
L' enregistrer comme il se doit chez le Directeur général des élections du Québec..
Il faudra également que chacune de ces municipalités ait son propre forum pour que les citoyens (inscrits) puissent débattre des affaires de la municipalité, évidemment. Il n'est pas obligatoire de s'inscrire au forum pour voter VP, pas plus qu'il n'est obligatoire d'être inscrit au PQ pour voter PQ ou au PLQ pour voter PLQ !

Les besoins des municipalités étant les mêmes, Vous pouvez charger une équipe de spécialistes de créer un "site-forum type" et le mettre en téléchargement sur le Web, avec mode d'emploi, ou l'expédier à une personne responsable dans chacune des 1112 municipalités par Internet bien sûr :-)! Veillez à ce qu'il n'y en ait pas plusieurs par municipalité et qu'elles en aient toutes un. Il faudrait entrer ses coordonnées pour pouvoir télécharger...etc... Ça c'est de la technique et vous en savez plus que nous. Pour en parler dans cette page nous l'appellerons FM pour Forum Municipal.

L'échéance du 3 novembre 2013 peut Vous sembler un peu trop proche pour la mise en œuvre d'une offensive anti-démocratie représentative lors des élections municipales, mais elle a un avantage certain c'est de se situer juste après l'été. À défaut d'un "Printemps érable", donnez-nous un "été démocratie".

La conception initiale de GFPQ peut être rapide, c'est un site évolutif par défaut, qui sera pratiquement vide au départ mais possédera déjà un formulaire d'inscription sécurisé pour enregistrer les citoyens avec les mêmes critères exigés pour voter et un contenu pédagogique pour expliquer la démocratie directe, sa nécessité, ses implications, le rôle et le but du forum.

Les mêmes exigences pour FM et ses 1112 copies. Vous avez certainement les moyens de placer rapidement ces dernières en mains compétentes dans chacune des 1112 municipalités.

La stratégie du choc.

Vous étiez 100 000 à défiler dans les rues, nous avons même lu quelque part 126 000. Mais restons-en à 100 000, cela fait déjà 100 000 inscrits potentiels qui inscriront (avec leur consentement cela va de soi) leurs frères et sœurs leurs parents et grand-parents qui eux-mêmes inscriront leurs frères et sœurs, leurs amis, leurs voisins et ainsi de suite. Avec bien entendu tous ceux qui s'inscriront d'eux-mêmes en prenant connaissace de l'existence de VP, qui ne devrait pas passer inaperçue, cela fera déjà pas mal de monde !

Personne ne peut être contre la démocratie directe mais beaucoup la croient impossible. Ils n'ont pas encore assimilé les possibilités technologiques dont nous disposons de nos jours, l'instantanéité réactive des réseaux sociaux dont VP sera partie intégrante. L'exercice de la politique n'a pas changé depuis l'époque où il n'y avait que la radio (média à sens unique) et un téléphone par village !
C'est dire qu'il y une démarche pédagogique nécessaire sur le sujet et pas seulement par Internet mais également de vive-voix. N'oublions pas que nous avons un pourcentage important d'analphabètes

Le GFPQ et les 1112 FM sont sur le net. Ne Vous faites pas trop d'illusions : malgré ce que nous disons plus haut, les citoyens ne vont pas se garrocher en masses compactes pour s'inscrire illico.
C'est ici qu'interviennent la stratégie du choc et la marche à pied : Et nous marcherons encore, pendant des années s’il le faut. Si vous avez la même détermination que l'an passé, cela ne prendra pas des années.
On devrait voir le résutat de votre action le 3 novembre 2013 ! Vous devez réussir !

Action !

  1. Mettre au plus vite GFPQ sur le net avec au minimum un formulaire d'inscription et la base de données correspondante.
  2. Faire en sorte qu'il y ait le plus d'inscrits possibles. Au besoin, investissez la rue comme Vous savez le faire.
  3. Fort du nombre d'inscrits, exiger du gouvernement que VP figure sur tous les bulletins de vote nationaux et municipaux avant le 3 novembre 2013 !