image.jpg


Soeur Anne ne vois-tu rien
venir ?

Qu'on le veuille ou non nous sommes tous conditionnés.
Sous l'avalanche d'informations que nous distillent les médias de toute nature il devient de plus en plus difficile d'exercer son libre arbitre en quelque matière que ce soit.

Vous pouvez éviter une partie du lavage de cerveau permanent en coupant la radio, la télévision, la lecture des journaux, en transférant directement la junk-mail de votre boîte-aux-lettres à la poubelle et en réduisant vos "magasinages" au minimum vital . Vous êtes alors aux yeux du commun des mortels un marginal, surtout si vous agravez votre cas par une horreur des voyages et des loteries.

Vous pouvez toujours vous connecter à Internet pour vous tenir au courant de ce qui se passe au Québec et dans le Monde. Une revue électronique de la presse vous épargne généralement les chiens écrasés, la Une sanglante et Céline Dion. Toutefois si la pratique du Web peut vous éviter le sempiternel conditionnement qui en veut à votre porte-feuille, elle peut par contre,si vous vous souciez un tant soit peu de la marche du monde, s'avérer dangereuse pour votre santé mentale. On ne sait jamais ce qu'un simple clic peut nous apprendre qu'on aurait préféré ignorer ou, au contraire, peut nous ouvrir comme horizons insoupconnés. Sans parler des informations ignorées des médias traditionnels. En effet ces derniers développent et distribuent ce qu'on appelle de nos jours la "pensée unique" qui à notre insu nous conditionne inexorablement. A fouiller le Web on prend vite conscience du fait. Prenons, par exemple, et puisqu'il vient juste de nous quitter : Pinochet. Dans votre esprit comme dans le nôtre, c'était un gros méchant puisqu'il devait être jugé pour crime contre l'Humanité, et Allende, auquel il a pris le pouvoir par la force: le gentil, voir le martyr. Vous êtes peut-être dans l'erreur. Selon certains, Pinochet n'est pas "digne"(1) d'un profond mépris, ce n'est pas encore Saint Augusto mais c'est déjà un "type bien". Si vous avez cliqué sur le lien précédent vous comprendrez qu'à chercher d'autres sons de cloche on ne se rend pas forcément la vie plus comfortable et qu'il est bien difficile d'avoir l'heure juste ! Et si, sans aucune influence extérieure (et pour cause !),vous pensez comme beaucoup d'autres que le 11 septembre est un remake de "Pearl Harbor" un article comme celui-ci devrait étayer votre conviction. Si par hasard l'article n'est plus sur le site "Mondialisation.ca" cliquez le lien "Piège journalistique" quand vous en aurez terminé avec la présente revue de presse.

Hélas ! Internet est aussi ce que Richard Martineau en dit dans le journal de Montréal :

 

Selon le magazine Time, les Internautes sont la personnalité de l'année 2006, car ils ont réussi, par leurs blogues et par les images qu'ils envoient à différents sites comme YouTube, à révolutionner le merveilleux monde de l'information.

Désormais, écrit le célèbre hebdomadaire américain, l'information n'est plus l'apanage d'une petite bande de spécialistes enfermés dans leur tour d'ivoire.
Elle appartient à tout le monde.
     Tout le monde peut s'exprimer sur l'actualité, tout le monde peut devenir une vedette, tout le monde peut faire tomber la carrière d'un politicien en envoyant des images le montrant en train de battre ses enfants ou en train de sniffer une ligne de coke sur son bureau de ministre.

UNE RÉVOLUTION INQUIÉTANTE

Cette révolution a effectivement de bons côtés. Quand le sénateur républicain George Allen, par exemple, a traité un jeune homme à la peau foncée de « macaque » lors d'un discours qu'il prononçait en Virginie, un spectateur a tout filmé avec sa caméra, et ce politicien raciste (que l'on voyait comme successeur de George W Bush) a dû accrocher sa cagoule blanche et retourner dans son trou.
     Mais la révolution technologique a aussi ses mauvais côtés. Désormais, plus rien n'est privé. Grâce aux mini-caméras, aux blogues et aux téléphones cellulaires qui prennent des photos, tout peut se retrouver sur le Net. Vous êtes fâché contre votre ex? Postez des photos d'elle toute nue sur votre blogue ! Vous croyez que les Juifs (ou les Noirs) sont responsables de tous les maux de la Terre? Publiez un site raciste, et créez un réseau rassemblant tous les twits de votre genre ! Vous croyez que votre voisin est un pédophile? Envoyez sa photo, son adresse et son numéro de téléphone aux quatre coins du monde !

BIG BROTHER VOUS SURVEILLE

Récemment, je suis tombé sur un blogue québécois qui dévoilait les noms de personnalités publiques qui n'osaient pas afficher ouvertement leur homosexualité. C'est ça, la révolution technologique? Des bobards, des rumeurs, des délires paranos, du «stoolage», du «bitchage» et des théories du complot? Internet a décloisonné l'information, c'est vrai. Mais on est passé d'un extrême à l'autre. Désormais, il n'y a plus de règle du jeu, plus de balise, plus d'imputabilité.
    C'est le far west.
    C'est à celui qui dégaine sa souris le plus vite, et qui descend des réputations le plus rapidement. Dans 1984, l'écrivain britannique George Orwell disait que «Big Brother» (c'est-à-dire le gouvernement) allait épier nos moindres faits et gestes dans le futur. C'est exactement ce qui arrive. Sauf que «Big Brother» est votre voisin, votre collègue de travail, votre ex. Vous savez quelle est la première victime de cette révolution?
    La politesse.
    Je blogue depuis quelques années, et c'est fou toutes les insultes que je reçois en une journée. Les gens m'écrivent des choses qu'ils n'oseraient jamais me dire en pleine face. C'est comme si Internet permettait tout, tous les excès, tous les passe-droits. Tiens, voleriez-vous un CD chez Archambault? Non, mais je suis sûr que vous avez déjà téléchargé illégalement des albums ou des films. Internet est une sorte de no man's land où tous les docteurs Jekyll de ce monde se transforment en Mister Hyde. Il n'y a plus de loi, plus de code d'honneur.
    C'est le free-for-all.
Belle révolution !

En vrac

Acfas L'Agora Radio-Canada Journal de Montréal L'Aut'Journal La Presse Le Devoir Le Soleil La Voix de l'Est Le Nouvelliste La Tribune(Cherbrooke) Le Quotidien Hebdos Régionaux L'actualité Huffington Post Le Québecois Libre La voix de la Russie Dictionnaire(français) lexilogos cnrtl.fr Mondialisation Courrier International Infoworld Marianne Le Figaro Le Monde L'Express Le Monde diplomatique Le Point Libération Haaretz Acrimed Le bien Public Le Vif Gauche Républicaine La Tribune.fr La toupie France Matin International Herald Tribune The New York Times Newsweek Herald-Zeitung La Gauche Cactus Vigile Politis Médiapart L'Équipe Bellacio Daily Mail Liberté Impératif-français Le monde diplomatique Sott.net L'Express Le Nouvel Observateur The Guadian Université-Laval Université de Momtéal Agoravox Marie-Monique-Robin Justice et foi Argument Formule1

Google
 
Wikipedia
Défense de la langue
française

 

Les Escoumins